Imprimer Chercher

Sarangi Strings Sound System au Festival MIMI - Dhruba Ghosh / Stephan Mathieu / Musiques Nouvelles

Le Sarangi Strings Sound System est un orchestre d'un genre nouveau où sarangi, violons, violoncelles, tempura électronique se fondent en un consort transculturel, symbiose de l'art du raga et d'une écriture de filiation minimaliste.
 
Dhruba Ghosh, Jean-Paul Dessy, Stephan Mathieu et les musiciens de Musiques Nouvelles créent un monde musical mutant, « métaphonique », à la fois très indien et très actuel.
 
Beauté du Son, bonté de l'Être, joie dans la profondeur, alliage rare de béatitude et de virtuosité… Dhruba Ghosh est un témoin précieux de la nature essentiellement sacrée de la Musique, du Son comme Sacrement. Inscrire la musique dans le champ du Sacré est une démarche devenue rare en Occident. En revanche, depuis ses origines, la musique classique indienne lie intimement l'Esprit et le Son.
 
La rencontre de Musiques Nouvelles et de Dhruba Ghosh, un des plus grands virtuoses du sarangi, issu d'une longue lignée de maîtres musiciens de Bombay, est inscrite dans cette voie spiritualiste. Fruit d'une complicité de longue date, en émerge aujourd'hui une oeuvre aux frontières de la musique européenne écrite et du raga improvisé.
 
Les compositions communes de Dhruba Ghosh et Jean-Paul Dessy sont enrichies par l'inventivité des 11 cordes de Musiques Nouvelles et du musicien laptop, Stephan Mathieu.

Programme

Créations communes - précisions à venir

Distribution

Dhruba Ghosh (sarangi)
 
Stephan Mathieu (épinette, musique spectrale)
 
Antoine Maisonhaute, Chikako Hosoda, Elise Pieniezny, Eric Sluys, Nicolas Marciano (violons)
 
Maxime Desert, Karel Coninx (altos)
 

Jeanne Maisonhaute, Jean-Paul Dessy, Sébastien Walnier (violoncelles)

 
Pascal Smets (contrebasse)

Dhruba Ghosh

En Inde, Dhruba Ghosh est reconnu comme l'un des plus grands maîtres du sarangi. Fils, petit-fils et arrière petit-fils de grands musiciens de Bombay, il porte en lui le meilleur d'une tradition musicale millénaire dont Bombay est le creuset. Le sarangi est un instrument de la famille des cordes frottées. Son cousin occidental est le violoncelle.

Détenteur d'une tradition qu'il transmet et préserve, Dhruba Ghosh est un musicien ouvert aux mondes sonores occidentaux d'aujourd'hui. Il compte parmi les rares grands maîtres indiens tels que Ravi Shankar – on se souvient de ses collaborations avec Philip Glas ou Michaël Nyman. Passeur entre la modernité occidentale et l'Inde éternelle, il connaît, comprend et apprécie les musiques occidentales d'aujourd'hui.

Dhruba Ghosh s'est ainsi produit plusieurs fois avec le violoncelliste, chef d'orchestre et compositeur Jean-Paul Dessy, très actif sur le terrain des musiques émergentes, dans des concerts où se rencontraient leurs instruments cousins au cours d'improvisation mêlant leurs horizons respectifs. Ces concerts leur ont donné l'envie d'aller plus loin. D'inventer une musique qui conjuguerait l'indianité et l'écriture occidentale, le son immémorial et les sonorités actuelles, instruments séculaires et électro, contemplation et pulsation…

Stephan Mathieu

Considéré comme l'un des plus importants musiciens laptop du moment, designer et innovateur sonore de premier ordre, Stephan Mathieu a commencé sa carrière en tant que batteur de musique improvisée avant de se tourner vers la musique électronique. Sa pratique musicale est largement basée sur l'utilisation d'instruments anciens, de supports aujourd'hui obsolètes et d'environnements sonores. Son approche musicale a été comparée à la peinture paysagiste de Caspar David Friedrich et au travail d'artistes coloristes tels que Mark Rothko, Barnett Newman ou Ellsworth Kelly. Le résultat très personnel de ses manipulations sonores quasi-génétiques ne manque jamais de plonger l'auditeur dans des états immersifs complexes, variés et colorés comme autant de paysages sonores singuliers, aussi abstraits que figuratifs, parcourus de sons étranges et traversés par de fragiles mélodies cristallines.

Coproduction

Le Manège.mons/Musiques Nouvelles - AMI - WBI
Remerciements au GMEM

Représentations passées

07/07/2011
Festival MIMI - Îles du Frioul - Marseille

Photos : Isabelle Françaix, Fabienne Wilkin, Stephan Mathieu.