Imprimer Chercher

Concert au BAM : Hughes Kolp - guitares - Exposition "Le modèle a bougé"

 

«Le modèle a bougé», fit remarquer Edgar Degas à Eugène Carrière en soulignant ironiquement le flou des toiles de son contemporain…  Et d'une simple remarque, en apparence anodine, naît le titre d'une exposition au BAM. Comment capturer la réalité fugitive? En peinture, en sculpture, en photographie ou… en musique, le temps d'un soir ! Hughes Kolp  (www.hugheskolp.com) nous promènera de salle en salle, à la rencontre de ses propres émotions devant certaines œuvres. Comment la guitare, acoustique ou électrique, saisira-t-elle l'éternité d'un instant ou la fugacité d'une vérité entraperçue?

Programme

Steve Reich - Electric Counterpoint - (Guitare électrique et bande)

Devant Pyramide de Gerhard Richter (1966 – Huile sur toile)


Jean-Marie Rens - Zap - (Guitare Folk - Création Hughes Kolp)

Devant un extrait de la série Voyage Out de Chantal Maes (2003-2011 – Photographie argentique couleurs montée sur aluminium)


Jean-Yves Colmant - A Travers Bois : Les sentiers battus - Hors Piste - Le lit de la rivière - De l'eau sous la glace - Nous n'irons plus au bois (Quoique!) - (Guitare classique 10 cordes. Dédiée à et créée par Hughes Kolp)

Devant Two times two… or before opening the curtain de Suchan Kinoshita (2008 – Technique mixte : miroir, meuble en bois, tiges filetées, coupelles métalliques)

Claude Ledoux - Zap's Init - (Guitare électrique. Dédiée à et créée par Hughes Kolp)

Devant Europa II de Christine Felten et Veronique Massinger (2002, Sténopé)

Notes de programme

Steve Reich - Electric Counterpoint - 1987 - 15'
Le New-Yorkais Steve Reich a joué un rôle central dans l'évolution de la musique contemporaine, pionnier de la musique minimaliste et répétitive qu'il préfère appeler «musique de phases». Ses œuvres ont influencé des artistes au-delà de son champ de création, comme en musique électronique et en danse contemporaine. Commande de la Brooklyn Academy of music de New York, Electric Counterpoint est dédiée au guitariste de jazz Pat Metheny. Cette œuvre en trois mouvements est pré-enregistrée pour dix guitares électriques et deux guitares basses, le musicien jouant la onzième guitare en direct contre la bande. Hughes Kolp a lui-même enregistré la bande de ce concert en studio.
Jean-Marie Rens - Zap pour guitar folk - 2006 -10'
Directeur de l'Académie de Musique de Saint-Gilles et professeur d'analyse musicale au Conservatoire de Liège, Jean-Marie Rens donne également de nombreuses conférences en Belgique et à l'étranger, en particulier pour la Société Belge d'Analyse Musicale dont il est le vice-président. Ce compositeur passionné adore décortiquer les œuvres du répertoire autant que de jouer lui-même avec les codes musicaux, les démembrer, les reconstruire, les mêler à ceux du rock et du jazz pour inventer de nouveaux labyrinthes où glisser ses propres émotions, ses hantises peut-être dont, par pudeur, il parle moins volontiers que du credo qui anime son parcours: réflexion, complexité et pertinence: «Zap, pour guitare acoustique, reprend l'idée du zapping. On peut passer d'un instant à l'autre à des choses très différentes. J'ai pris une guitare entre les mains et… la pièce est née! Je ne connais pas aussi bien la guitare que d'autres instruments, mais quel travail cérébral suis-je allé mettre là-dedans! C'est truffé de proportions divines dans les moindres recoins, comme je ne l'avais jamais fait.» (Propos de Jean-Marie Rens extraits de l'entretien avec Isabelle Françaix: Stimulante complexité – 2008 >>> Cliquez ICI.)
Jean-Yves Colmant - A travers bois -
Compositeur et guitariste, Jean-Yves Colmant est un ancien élève de Philippe Boesmans. Il est lauréat de divers concours internationaux et enseigne au Conservatoire de Liège. On le retrouve sur le site La Lyre d'Orphée, asbl dont il est le directeur et le fondateur. A travers bois est une pièce poétique et narrative, née d'une promenade de Jean-Yves Colmant avec son fils, dont Hughes Kolp est le parrain >>>> Cliquez ICI.
 
Claude Ledoux - Zap's Init pour guitare électrique - Ars Musica 2008 - 14'
Claude Ledoux inscrit son œuvre dans un courant de synthèse musicale où prime une évidente stratégie de l'écriture en vue d'orienter la perception de l'auditeur vers certains chemins inusités de l'écoute occidentale. La fascination qu'exerce le phénomène sonore l'incite à l'introspection acoustique, facilitée par l'apport des technologies récentes. «Zap's init est un champ d'expérimentation assez complexe. J'aime prendre des risques et… je n'avais jamais écrit pour guitare électrique. C'est un instrument qui a une forte connotation historique due à ses rapports avec la musique pop-rock. Personnellement, je suis un grand fan de Frank Zappa. J'avais envie d'écrire pour Hughes une œuvre qui lui soit spécifiquement destinée, avec toutes les énergies nées de nos rapports mutuels. C'était une gageure et un plaisir d'écrire pour cet instrumentiste extraordinaire.» (Propos de Claude Ledoux extraits de l'émission Indicatif présent, d'Anne Mattheeuws sur Musiq 3. >>>> Cliquez ICI.)
Vous pouvez écouter la pièce dans son intégralité ICI.

Coproduction

Le manège.mons/Musiques Nouvelles – Ville de Mons

Représentations passées

25/10/2011
BAM Beaux-Arts Mons - 7000 Mons

Photos : Isabelle Françaix, Luc Van de Velde.